ÉCONOMIE

LES
ÉNERGIES
RENOUVELABLES

Le territoire est très bien pourvu en vent

et la valorisation de cette ressource renouvelable fait partie des priorités

de la Communauté de communes.

LE
VENT

Le développement de moyens de productions d’électricité renouvelable fait partie des outils que développe la Communauté pour pérenniser et accroitre

ses ressources financières et renforcer sa capacité d’action au service de ses habitants.

 

L’éolien est un outil de production mâture et rentable pour produire de l’électricité, cependant le matériel lui-même est onéreux et souvent hors de portée pour une commune ou pour une intercommunalité. C’est pourquoi les porteurs de projets font appel à des investisseurs pour installer des parcs éoliens à leurs frais et perçoivent des loyers de ces sociétés qui se rémunèrent quant à elles par la revente d’électricité. Une part de fiscalité revient également aux collectivités.

Actuellement, le territoire est doté

25,3 MW soit : 8 éoliennes sur la commune de Pradelles Cabardès

pour 1,3 MW, de 6 éoliennes sur la commune de Cuxac Cabardès  pour

12 MW, de 2 éoliennes sur la commune de Caudebronde pour

4 MW et 4 éoliennes sur la commune de Lacombe pour 8 MW. Un parc est en cours de développement  sur la commune de Lacombe pour 13 éoliennes  et  26 MW, un autre sur

les communes de Mas Cabardès, Roquefère et Labastide Esparbairenque pour 26 éoliennes

et 52 MW. Nous continuons ce développement mesuré qui amène

des ressources fiscales non négligeables.

La Communauté de communes a choisi

de soutenir et accompagner le développement

de l’énergie photovoltaïque, une autre façon

de produire de l’électricité renouvelable. 

SOLEIL
LE

C’est un moyen moins productif que l’éolien mais aussi plus souple car il peut s’adapter à tout type de terrain et impacte moins le paysage, il est aussi dimensionnable en petites unités adaptées aux besoins et aux moyens financiers de particuliers et de collectivités publiques. Dans le cadre de parcs importants, un appel aux investisseurs peut également être fait comme pour le parc de la Communauté de Communes de la Montagne Noire à Villanière.

Actuellement la Communauté a installé

un parc de 5MWc à Villanière sur d’anciens terrains stériles de la Mine d’or de Salsigne, 2x 36KWc sur le toit de son siège Social

aux Ilhes Cabardès, et 100 KWc sur le

hangar bois de la plateforme bois énergie

à Villanière. De multiples projets privés

sont aussi en développement sur le territoire dont un parc de 10MWc à Villanière et un projet à l’étude à Cuxac Cabardès pour une puissance semblable. 

La ressource forestière du territoire est

très importante puisque celui-ci est

boisé environ aux deux tiers.

FORÊT
LA

Le bois énergie sous forme de copeaux

ou plaquettes étant identifié comme

une filière d’avenir, un outil « Société d’Economie Mixte locale » a été mis en

place pour  produire  et commercialiser

de la plaquette de bois avec des

partenaires privés. Cette société née en 2008 possède à son capital une majorité publique qui permet de conserver une orientation de service au public et un fonctionnement coopératif. Elle réalise

une activité commerciale hors de portée des collectivités publiques, avec son

propre budget et sans subvention.

Elle paye en revanche un loyer et une prestation de gestion à la Communauté

de communes. Le pari de son développement s’est avéré fructueux puisqu’aujourd’hui la SEMBE chauffe au

bois près de 1000 logements sociaux,

une maison de retraite et l’hôpital de Carcassonne pour un chiffre d’affaire d’environ 230 000 euros injectés tous les

ans dans l’économie locale.

 

A télécharger : Bon de commande SEMBE, flyer, doc de présentation.

La valorisation de cette ressource est bien plus variée que le vent et le soleil, c’est pourquoi une démarche de charte forestière a été lancée pour en étudier tous les aspects et développer des actions dans divers domaines (amélioration de la qualité des peuplements, soutien à une installation de scierie locale, relance de la gestion chez les grands propriétaires forestiers, fête du bois et de la forêt, production de châtaignes, etc…).

 

Voir documents dans la rubrique études.

L'

Outre sa qualité de ressource alimentaire indispensable aux hommes, aux milieux naturels et à l’alimentation du Canal du

Midi, l’eau du territoire peut être utilisée

pour produire de l’énergie électrique. 

EAU

La Communauté est déjà dotée de turbines hydroélectriques sur l’Orbiel dans la vallée de Miraval Cabardès ; ces dernières appartiennent à des propriétaires privés.

Un projet est à l’étude actuellement sur la commune de Saint-Denis.